Cruzille en Saône et Loire

  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire

Accueil du site > Pages Annexes > Fleurissement 2017 à Cruzille

Fleurissement 2017 à Cruzille

Enfin, les plantations sur la commune se sont achevées le 08 juin dernier.
Fidèle à ses objectifs, la Commission Environnement et Cadre de vie poursuit sa démarche de valorisation durable des espaces publics de la commune.

Massif de la Serve cree en 2015 Massif de la Serve cree en 2015 2

Massif de la Serve créé en 2015 – photos prises en juin 2017

La Commission a ainsi opté encore cette année pour la création de massifs pérennes avec la plantation de vivaces, plantes adaptées aux maladies et aux aléas climatiques, nécessitant peu ou pas d’arrosage (utile en période estivale de restriction d’eau) et pouvant à terme se multiplier. Ce dernier point permettra en particulier de limiter les achats de plantes (voir de les supprimer comme le font certaines communes alentours) ce qui occasionnera une économie non négligeable pour la commune.
Par ailleurs, pour apporter plus de couleurs notamment en période estivale, plusieurs rosiers paysagers ont également été plantés en mai et juin cette année à divers endroits de la commune.

Voir les rosiers

Par ailleurs, suite à l’approbation du Conseil municipal, la deuxième partie du massif de la mairie a été aménagé en jardin sec, dans le même style que le premier massif. Les topiaires (arbres taillés en spirale) ont pris place cette année dans chacun des 2 massifs (le choix s’est porté sur du houx crénelé à feuilles persistantes ressemblant à celles du buis, résistant à -19°C ainsi qu’aux aléas climatiques). Rappelons que le choix d’un jardin sec a été motivé par un entretien très limité et la quasi-absence d’arrosage du fait du choix de plantes adaptées à la sécheresse (vivaces, graminées, rosiers persistants…) ainsi que du paillage épais empêchant les repousses d’herbe.

Jardin sec de la mairie, 2ème partie, réalisé cette année (mai 2017)

Jardin sec de la mairie, 1ère partie, réalisé en octobre 2016 et complété en juin 2017 (topiaire et rosier)

Sandrine Dutartre, responsable de la Commission Environnement et cadre de vie, tient ici à remercier l’ensemble des participants et souhaite que se poursuive cette démarche collective, collaborative et durable dans un effort commun et partagé d’amélioration du cadre de vie de la commune.

Retour sur les autres massifs plantés

Texte et photos : Sandrine Dutartre



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF