CRUZILLE : le marché des producteurs bio

Le marché des producteurs bio et locaux à Cruzille,  c’est tous les  jeudis en fin d’après-midi sur le parking place Ponthus et jeudi dernier 27 septembre, les clients étaient accueillis chaleureusement avec vin nouveau et pizza.

Un marché à  fréquenter vu la qualité des produits, en particulier les légumes  des maraichers produits à Sagy  et la viande qui vient de Fragnes.

Des travaux en cours sur nos chemins

Comme prévu lors de la réunion du Conseil Municipal de juin dernier, l’entreprise Eiffage a entrepris la réfection des chemins des Rosiers et de Beaumont et du chemin du Bois de Buis. Le chemin des Rosiers recevait ce 24 septembre son tapis d’enrobés après le nivellement et le compactage de la couche de sol du chemin existant, et la pose d’un caniveau qui rejoint l’évacuation des eaux de pluie en descente de la rue de la Guinguette.

Rendre carrossable ce chemin était une nécessité dans la mesure où les enjambeurs courraient un grand risque de se renverser en l’empruntant et aussi pour limiter les coulées de boue et de graviers lors des fortes pluies.

Dans le même temps l’entreprise commençait également l’aménagement du chemin du bois de Buis.

… aménagement maintenant terminé mais qui ne nous donne pas du tout satisfaction vu la médiocrité des prestations réalisées sur ce dernier chantier confié à Eiffage.

La Cadole des P’tits Loups fête ses dix ans (20 septembre 2018)

La micro-crèche intercommunale de Cruzille a en effet été inaugurée voici 10 ans (le 4 décembre 2008 exactement) par Arnaud Montebourg, alors Président du Conseil Départemental, comme l’a rappelé dans son allocution Patricia CLEMENT, alors Présidente de la Communauté de Communes Mâconnais-Val de Saône.

Auparavant Catherine GABRELLE, Présidente de la Communauté de Communes Mâconnais-Tournugeois avait rappelé l’utilité de cette structure indispensable aux parents et félicité le personnel pour sa compétence et son dévouement.

Patricia CLEMENT a évoqué la genèse du projet (élaboré avec la participation de François DEDIENNE, à l’époque adjoint au Maire de Cruzille et chargé de la petite enfance) et a insisté sur l’adhésion complète du conseil communautaire à la réalisation de la 1ère structure de ce type dans le département.

 Catherine GABRELLE et Patricia CLEMENT ont ensuite ensemble découvert le panneau « La Cadole des P’tits Loups » avant d’inviter tous les participants à l’apéritif de l’amitié.

En aparté, quelqu’un fit remarquer qu’un seul « P’tit Loup » est représenté sur le panneau, alors que « P’tits Loups » est au pluriel. Un enfant lui répondit : « les autres sont déjà à l’intérieur de la Cadole ». A. de Saint-Exupéry n’aurait pas dit mieux.

Reportage et photos Maxime RENARD

Rénovation thermique de la salle des fêtes : c’est parti !

Le projet de rénovation thermique de la salle des fêtes voit sa concrétisation en cours avec les premiers travaux de maçonnerie. C’est, comme prévu, l’entreprise PENOT qui réalise depuis début septembre la longrine sur le pourtour du bâtiment.

Rappelons les principales étapes du projet (se reporter pour plus de détails aux comptes-rendus des réunions du conseil municipal) :

Karine Rattez, responsable la commission bâtiments avait étudié dès 2017 les solutions possibles : l’une avec une isolation à base de chanvre, l’autre avec une isolation en laine de bois sur ossature bois.

Début 2018, la 2ème solution étant choisie par le conseil municipal, les demandes de subventions ont été envoyées par Karine aux organismes susceptibles de participer aux financement de ce projet (communauté de communes notamment).

En juin, l’assurance d’obtenir un niveau de subventions suffisant lui a permis de lancer une consultation d’entreprises dans le cadre d’un MAPA (Marché à Procédure Adaptée).

Le projet étant découpé en 6 lots, Karine a donc consulté 3 entreprises pour chacun des lots.

Après analyse des offres, les entreprises retenues sont :

Lot 1 maçonnerie : Ets PENOT,

Lot 2 isolation thermique extérieure : Ets SMJM,

Lot 3 menuiserie aluminium : Ets LETOURNEAU,

Lot 4 enduit de façade : Ets NOVA DECO,

Lot 5 menuiserie bois : Ets BARRAUD,

Lot 6 électricité : Ets CORDIER.

En dehors de l’amélioration esthétique du bâtiment, des économies appréciables sont attendues en matière de chauffage.

Rappelons qu’en raison des travaux, la salle communale est bien entendu indisponible à la location jusqu’en décembre.

Déchets verts : qu’est-ce que c’est ? En voici la définition :

“Un déchet vert désigne un déchet végétal résultant de l’entretien et du renouvellement des espaces verts publics et privés (parcs et  jardins, terrains de sports, etc.), des collectivités territoriales, des organismes publics et parapublics, des sociétés privées et des particuliers. Du point de vue réglementaire leur collecte est régie par le décret du 7 février 1977, relatif à la collecte des déchets encombrants, leur élimination par la loi cadre du 15 juillet 1975.”

Pour faciliter leur collecte, la Mairie met à disposition des habitants un espace au lieu-dit “le Chanay” afin qu’ils y déposent branchages, feuillage, gazon et herbes de tonte … bref des végétaux.
Et qu’y trouve t’on ces jours-ci :

le 16 août 2018

Bon d’accord les palettes sont en bois, on peut à la rigueur en admettre une ou deux au titre de “branchage”, mais pas tout un lot !
Et le plastique noir ? C’est un déchet vert ?
Rappelons que :

“Le brûlage à l’air libre de plastique usagé dans des endroits non autorisés à cet effet est interdit par la règlementation. Ça engendre des rejets toxiques (dioxine) dans l’atmosphère et tout contrevenant est passible d’une amende.”

Une récente étude d’épidémiologistes français a confirmé la corrélation établie entre les émissions de dioxines et la survenue de cancers. Une exposition prolongée provoque une atteinte du système immunitaire, la perturbation du système nerveux, des troubles endocrinien et de la fonction de reproduction. La dioxine est rangée dans la catégorie “cancérogène humain connu”.

Alors la personne qui a déposé ces bâches de plastique noir est priée de les récupérer au plus vite, ça évitera à l’employé communal de les lui rapporter.

Orage et grêle sur Cruzille : inondations dans le bas de Sagy

On attendait un peu d’eau et de fraîcheur après la canicule des semaines passées : on a été servi !

L’orage de ce mardi 3 juillet s’est déchaîné : pluie et grêle dont les conséquences pour certains habitants de Sagy ont été désastreuses. Voici comment la pluie a sinistré les maisons de la rue du moulin Jeandet :

  • l’eau dévale du chemin de Beaumont,
  • rejoint celle qui chute du talus,
  • devrait prendre l’avaloir près du transformateur au carrefour avec la rue des Moines, mais passe en partie à côté,
  • dévale la rue des Moines,
  • prend le virage à gauche à l’intersection de la rue des Moines avec la rue du moulin Jeandet,
  • s’engouffre en partie dans la propriété de Christophe Point, inondant sa cave,
  • poursuit sa course jusque dans les propriétés suivantes,
  • et pour finir cette eau chargée de terre se déverse dans la rivière Ail sous le pont de la rue du moulin Jeandet en aval du lavoir.

Mais le passage de l’orage aura aussi sinistré les vignes d’ « En Brinchamp », et celles jusqu’à Bissy et plus loin encore, hachant menu les raisins en formation.

Mauvaise journée pour les viticulteurs.

A noter, quand même, qu’au siècle dernier (ce n’est pas si loin), un projet de bassins de retenue des eaux de pluie dévalant les rangs de vigne, avait failli aboutir mais avait été abandonné pour d’obscures raisons financières (en fait entre municipalité et viticulteurs, chacun trouvant insuffisant la part de financement de l’autre …). Le projet est parti à vau-l’eau si on peut dire …

Rallye des vins, la traversée de Cruzille : du spectacle !

Belle journée de sport automobile que ce dimanche 17 juin avec le passage au centre du village de près d’une centaine de voitures concourant dans différentes catégories. Le temps était idéal : nuageux mais pas de pluie.

Le public était au rendez-vous, se pressant le long des barrières de sécurité, en particulier Place Ponthus, pour admirer la virtuosité des pilotes au passage de la “fameuse bosse” de Cruzille.  Certains pilotes se méfiaient sans doute de ce passage délicat et l’abordaient avec précaution, d’autres n’hésitaient pas à “s’envoler”.

 

 

Une voiture, dont le pilote était sans doute un habitué de l’ancien parcours du circuit, s’est malencontreusement engagée par la place de l’église et a débouché sur la départementale effrayant les spectateurs qui l’attendaient de l’autre côté : plus de peur que de mal !

La buvette, bien située sur la place, a tourné à plein jusqu’à épuisement des provisions.

Parmi les concurrents, nos 4 équipages cruzillois n’ont pas démérité :

Thibaut GUILLEMAUD et Clément GUILLEMAUD, sur Peugeot 206 RC sont 24ème au classement général.  Leur passage a  été très remarqué :

(cliquer sur les images pour affichage taille pleine page)

ThomasBILLOT  et Lionel CHAMPANAY  sur Peugeot 106 sont 61ème au classement général.

Cédric GUILLOT et Thomas CHARVET sur Citroën Saxo VTS sont 66ème au classement général.

Et enfin dans la catégorie VHRS (véhicules historiques de régularité sportive), l’équipage Corinne et Christian VAN HECKE :

Et pendant ce temps-là, un pilote solitaire utilisait son carburant sur d’autres circuits … du rallye des foins sans doute.

 

 

 

Rallye des vins : 4 voitures de compétiteurs de Cruzille engagées

Dimanche 17 juin, les bolides du Rallye des vins de Mâcon traverseront notre village et parmi eux, 4 engagés de Cruzille, dont les pilotes et co-pilotes  viennent de présenter jeudi dernier leurs voitures avant la compétition.
De gauche à droite :

– Christian VAN HECKE, co-pilote et Corinne VAN HECKE, pilote sur PORSCHE 924 TURBO, catégorie VHRS *, numéro de course : 303

– Lionel CHAMPANAY, co-pilote  et Thomas BILLOT, pilote sur PEUGEOT 106 groupe A, classe 6, numéro de course : 96

– Clément GUILLEMAUD, co-pilote et Thibaut GUILLEMAUD, pilote sur PEUGEOT 206 RC, groupe A, classe 7, numéro de course : 75

– Thomas CHARVET, co-pilote et Cédric GUILLOT, pilote sur CITROEN SAXO 16 groupe N, classe 2, numéro de course : 112

Photos Armelle Chapuis

Les parcours ES 7 et 10 concernent notre commune :

– la première voiture partira de Fissy à 9h18 pour ES 7.

– pour ES 10, la 1ère voiture partira à 13h37.

*VHRS : Véhicules Historiques de Régularité Sportive

 

 

Repas du village 2018 : galeries

Cliquez sur les photos pour obtenir leur taille pleine page

Photos Maxime Renard

Cliquez sur les photos pour obtenir leur taille pleine page

Encore une nouvelle édition réussie pour le repas de village organisé ce samedi 02 juin 2018 à midi dans le centre de Cruzille à l’espace « liberté »,

Autour d’une même table, les habitants de la commune se sont rassemblés pour partager un repas sous la forme d’auberge espagnole, le principe étant que chacun apporte son repas ou des mets et partage avec ses amis, ses voisins… Cette année, le four à pain a été mis à disposition faire cuire des flammekueche et des pizzas sur place.

Tout a commencé par l’apéro offert par la commune. Puis chacun a fait circuler ses spécialités culinaires, recettes de famille ainsi que des boissons locales ou/et artisanales.

Au moment des délices sucrés, la remise des cocardes aux conscrits de la classe en 8 a donné une touche sympathique à cette journée symbolisant parfaitement la notion de vivre ensemble.

Armelle Chapuis (texte et photos)

Repas du village : version 2018

Était-ce le temps ensoleillé mais pas trop chaud, la multitude de plats, de desserts, tous plus délicieux les uns que les autres, la variété des vins, le plaisir de retrouver à la même table voisins, amis venus nombreux (plus de 70 participants) qui étaient responsables de cette ambiance chaleureuse … ? En tous cas les conditions étaient réunies pour que ce traditionnel repas du village se passe merveilleusement bien. Et déjà, à l’apéritif offert par la municipalité, on sentait bien que les petits groupes qui s’étaient formés n’étaient pas pressés de prendre place à table.

Il faut dire que pour l’occasion, Cédric Crémona avait remis en chauffe le four à pain et assisté de Myriam et de leurs enfants, il avait cuit les fameuses « flammekueches », qui, découpées en petits carrés étaient distribuées en accompagnement du crémant et du rosé de l’apéritif.

Par la suite, Armelle réussit à rassembler après beaucoup d’efforts les conscrits des classes en 8 pour la distribution des cocardes.

Un invité surprise : l’ancien coq de l’église du village, replacé sur un socle par les soins d’Yvette et Alain Guillemaud, mais, hélas, toujours percé de toutes parts, œuvre des tireurs amateurs qui s’exerçaient autrefois sur cette malheureuse cible.

Les enfants aussi ne boudaient pas leur plaisir d’être ensemble, avec la proximité du terrain de jeux.

Cet agréable après-midi s’est poursuivi avec des tournois de pétanques.

Remercions donc tous les habitants d’être venus les bras chargés de victuailles et d’avoir animé cette belle journée, mais aussi les bénévoles des associations et du conseil municipal qui se sont chargés de l’intendance : mise en place du chapiteau, des tables, des couverts, stockage des victuailles, préparation du four à pain…et après, nettoyage vaisselle, démontage, transport, rangement … et j’en oublie.

Bravo et merci à toutes et à tous. Et à l’année prochaine au même endroit.

Voir les galeries de photos

Le Réveil des Combes réveille à son tour le four à pain

Comme annoncé, ce samedi 26 mai l’Association de chasseurs « Le Réveil des Combes » avait mobilisé toutes ses troupes et les sympathisants pour une journée cuisson au feu de bois de miches et de brioches.

A la manœuvre, bien sûr, pour toute la préparation des pâtes, pains et brioches avant la cuisson au four, Michel Breton s’activait avec autorité et précision, mais aussi avec une petite pointe de stress : les commandes avaient dépassé les espérances et il ne fallait pas décevoir tous ceux et celles qui attendaient les sorties du four . D’autant plus que la réputation des brioches de Michel avait traversé les années et tous ceux qui s’en souvenaient escomptaient bien retrouver leur saveur d’autrefois.

Bien sûr, pour patienter, une buvette était installée dans la salle communale où, comme dans toutes ces occasions, bénévoles, voisins et amis se retrouvaient autour d’un verre en attendant de récupérer leurs commandes, toutes chaudes sorties du four et livrées sur de grands plateaux. Des terrines (à la viande de gibier) étaient également mise en vente par l’association, mais uniquement sur commande, car en nombre limité.

Au final ce fut un succès : les brioches délicieuses, dorées et cuites à point, le pain excellent et moelleux… Félicitations à Michel et à ses équipières et équipiers, la qualité et la quantité étaient au rendez-vous : pas moins de 150 pains et 180 brioches cuits en une journée. N’oublions pas aussi de remercier Gérard Chambard qui avait rénové juste à temps le plafond et le plancher de la salle jouxtant le four, permettant ainsi à Michel de travailler et d’entreposer ses produits dans de bonnes conditions avant la cuisson.

Poulet-écrevisses-gaufrettes, le 20 mai aussi

Les adhérentes et adhérents de l’Association GYM volontaire ont démontré à nouveau cette année qu’elles et ils maîtrisent parfaitement les recettes du poulet-écrevisses et des gaufrettes maconnaises.

On pouvait prendre un verre dehors, puis emporter sa barquette et ses gaufrettes (on a frôlé la rupture de stock) mais aussi s’installer pour le déjeuner, le service étant assuré avec gentillesse et convivialité. Du coup, l’équipe “fleurissement” en a profité pour y faire sa pause de midi.

Bravo à toutes et à tous.

Fleurissement : le renouveau !

Ce dimanche 20 mai était le jour idéal pour lancer l’opération rénovation des massifs et plantation des fleurs dans tout le village. Toute l’équipe de Christophe Point (Carole, Myriam, Claude et Romain) a donc profité du beau temps revenu pour planter fleurs et plantes préalablement choisies et achetées au LPA de Tournus.

Bacs, jardinières et massifs ont repris des couleurs et vont contribuer à rendre le village plus attrayant, enfin presque, si on ferme les yeux sur les épaves de voitures abandonnées ici et là…

En tout cas merci aux bénévoles qui n’ont pas lésiné sur leur temps et leur énergie pour améliorer notre cadre de vie.

Commémoration 8 mai 1945

Ce mardi 8 mai  avait lieu la commémoration du 8 Mai 1945, jour de la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe, marquée par l’annonce de la capitulation de l’Allemagne : dépôt de la gerbe au monument aux morts, discours du Maire Gilles Charpy-Puget, minute de silence et verre de l’amitié en salle communale furent les moments traditionnels de la cérémonie.

(Cliquez sur l’image pour la visualiser en taille réelle)

Reportage et photos Maxime Renard

La matinée “andouillettes” du Team Billotman Sport

Toute l’équipe du Team Billotman Sport était présente ce dernier dimanche d’avril en salle communale pour accueillir ses supporters. Au menu “andouillette-pommes vapeur-sauce moutarde” : on pouvait la déguster sur place ou l’emporter et le bar était ouvert bien évidemment (le blanc d’ici étant particulièrement indiqué pour la spécialité proposée). Pour celles et ceux qui avaient emporté leurs barquettes, l’andouillette était encore meilleure avec une chapelure et légèrement grillée au barbecue.

La corvée de rénovation du local de l’ancienne cure : l’efficacité au rendez-vous !

Ce samedi 21 avril, une « corvée » avait été programmée au local de la cure, à côté du four à pain, afin de la déblayer et d’enlever l’ancien plancher. Une dizaine de bénévoles -conseillers municipaux, chasseurs du Réveil des Combes, et membres de Cruzille Patrimoine- se sont donc retrouvés pour dégager les planches vermoulues, pelleter le « repoux » et démonter les chevrons. Grâce à la bonne ambiance qui régnait et la motivation de tous, tout cela a pu se faire dans la matinée et a rempli deux remorques de gravats.

Gérard Chambard, aidé de quelques volontaires, s’est proposé pour refaire à neuf le nouveau plancher. A terme, ce local pourrait servir de remise lors des prochaines fournées !

Encore un grand merci à tous les bénévoles pour cet efficace coup de main !

Cédric Crémona, Président de Cruzille Patrimoine  (texte et photos)

Travaux d’enfouissement : la circulation est toujours perturbée rue des Moines

 

Les travaux touchent à leur fin avec la tranchée en cours rue des Moines, encore quelques jours de patience.

La place des Treilles et la rue du Pont sont libérées !

Attention : circulation perturbée rue du Pont, place des Treilles et rue des Moines

Les travaux d’enfouissement des lignes électriques et du réseau téléphonique ont démarré : depuis la rue du Pont, la place des Treilles et jusqu’au niveau du 363 de la rue des Moines, l’entreprise SMEE réalise les tranchées qui vont accueillir les réseaux. Cette opération est réalisée sous l’égide du SYDESL (Syndicat Départemental d’Énergie de Saône et Loire ).

Ces travaux (qui ont commencé vers le 5 mars) devraient durer un mois minimum.

Comment fabrique-t-on le pain ? Démonstration faite le 12 avril aux jeunes de l’IME.

Le jeudi 12 avril l’association Cruzille Patrimoine accueillait les jeunes de  l’IME ITEP de Cruzille pour une journée d’initiation à la réalisation de pains et leur cuisson au four.

Michel et Marie Christine Breton ont dirigé cette fournée. Une quinzaine de jeunes ont découvert les différentes étapes de réalisation du pain : allumage du four, pétrissage, façonnage, levage, cuisson… L’après-midi, ils ont mis la main à la pâte. En fin d’après midi, un autre groupe est venu apporter des pizzas et des tartes au sucre pour les faire cuire. L’ambiance a été excellente tout au long de cette journée. Un grand merci aux bénévoles et à leur animateurs et un grand bravo aux jeunes pour leur attention et leur travail !

Cédric Crémona, Président de Cruzille Patrimoine (texte et photos)

 

 

 

Carnaval des petits : Cabache en sursis !

Ce samedi 7 avril, jour du carnaval organisé par l’Amicale laïque, le petit groupe d’enfants accompagnés de leur parents s’en furent promener Cabache dans les rues de Cruzille. Déguisements, cotillons, confettis, bonbons, friandises, tout y était pour la joie des enfants.

La coutume veut que Cabache soit porté en triomphe avant d’être brûlé sur la place publique (en l’occurrence celle de l’église). Mais cet après-midi là, le vent soufflait en bourrasque, le risque était grand de voir s’envoler de dangereuses flammèches. Aussi, le tribunal des enfants (conseillé par leurs parents) prit la sage résolution de gracier Cabache, commuant sa peine en une réclusion de un an. Il lui fut quand même infligé une punition puisque tous les petits prirent le parti de s’asseoir sur lui.

Tous ces événements ayant donné faim et soif à la petite bande, les parents et bénévoles de l’Amicale laïque entraînèrent tous les enfants à la salle communale où ils leur servirent un bon goûter. Merci à l’Amicale pour ce joyeux après-midi.

Maxime Renard (texte et photos)

Il a pris sa retraite au 1er avril et ce n’est pas un poisson !

Claude Mollard employé communal à Cruzille depuis 30 ans a mis fin à sa carrière bien remplie au service de notre commune ce vendredi 30 mars. C’était donc l’occasion pour notre maire, Gilles Charpy-Puget de retracer la carrière de Claude autour d’un verre en présence de tous les habitants – et ils étaient nombreux – qui avaient apprécié son travail aussi bien d’entretien que d’aménagement.

Et comme l’a rappelé Gilles, c’est avec Michel Baldassini que Claude a passé le plus de temps : 25 ans ! Michel a donc pris la parole et a, lui aussi, félicité Claude pour le travail accompli pendant toutes ces années au service non seulement de Cruzille, mais aussi de Burgy, Chardonnay et Grevilly, dont le maire François Chevalier était également présent.

Le successeur de Claude, Florian Curtil, à l’invitation de Gilles, s’est présenté, mais tout le monde le connaît déjà : il habite Cruzille et vient de passer quelques jours de compagnonnage avec Claude pour prendre la mesure de son nouvel emploi.

Nous souhaitons à Claude une retraite heureuse et à Florian la bienvenue dans sa nouvelle fonction.

Discours de Gilles Charpy-Puget